Le Rag : un ver ultra efficace et…économique !

Publié le vendredi 14 septembre 2018 par Emmanuel Laubu
  • Technique de pêche

Appâts associés à cet article:

 

Le Rag est un véritable aimant à sparidés !

 

 

Les caractéristiques du Rag

 

Rags Normandie Appâts

 

http://www.normandie-appats.com/appats/rag

Vivant naturellement dans les mers du nord, le Rag est un ver très charnu pouvant atteindre plus de 20 cm. Distribué en exclusivité par Normandie Appâts, il provient d’un centre d’élevage situé en Hollande, le rendant ainsi disponible toute l’année contrairement à d’autres vers. Il offre la particularité de posséder une légère biofluorescence (phosphorescence) visible par les poissons dans l’obscurité. Très vivace, il offre une bonne résistance à l’hameçon. Ce ver est très polyvalent puisqu’il peut s’utiliser avec toutes les techniques de pêches en mer (calée, surfcasting, bateau, flotteur, etc.) Il est également très efficace sur la plupart des espèces et a le don de sélectionner les plus beaux poissons.

 

Le grand compétiteur Jean-Pierre Caginicolau apprécie particulièrement le Rag !

 

Ce ver assez peu connu en France est pourtant un des vers les plus employés par les pêcheurs en mer dans les pays d’Europe du Nord. Il est ainsi très utilisé lors des compétitions internationales et il a même été le seul ver autorisé lors du championnat du monde de pêche à soutenir qui s’est déroulé en Irlande en septembre 2015.

 

Le Rag est un ver parfait pour le surfcasting !

 

Le Rag offre une grande polyvalence d’emploi. Il peut ainsi être utilisé aussi bien pour vos pêches du bord à la calée ou en surfcasting que pour toutes les pêches à soutenir en bateau. Robuste et facile à escher, il sera idéal pour la plupart des techniques de pêches et visera un maximum d’espèces.

 

 

Le Rag : un ver ultra efficace et …économique !

 

Le Rag est aussi efficace qu’un ver Américain mais il est beaucoup plus économique !

 

Avec son large corps annelé, le Rag est très charnu et représente une grosse bouchée qui est parfaite pour rechercher les beaux poissons. Le suc qu’il contient est également particulièrement attractif sur la plupart des espèces – et plus spécifiquement sur tous les sparidés. Il est ainsi très efficace sur les daurades royales, dorades grises, sars, pageots, pagres, marbrés, veirades, etc.

Le Rag est d’ailleurs une excellente alternative aux vers américains :

  • Il est plus facile de se procurer de gros Rags car les Américains de belle taille sont plus rares.
  • Une boîte de Rag coûte en moyenne 30 % moins cher qu’une boîte d’Américains.
  • Une boîte de Rag contient de 8 à 12 vers alors que celle des américains en contient 7 : un double avantage !
  • Tout comme l’Américain, le Rag est ultra efficace sur tous les sparidés.

 

Le champion Jean-Pierre Caginicolau connaît bien l’efficacité du Rag !

 

Jean-Pierre Caginicolau qui a été capitaine de l’équipe de France bateau pendant plus de 20 ans connaît bien l’attractivité de ce ver : Le Rag est un ver que nous connaissons bien en compétition. C’est un ver qui est reconnu pour sélectionner les beaux poissons – ce qui le rend très intéressant pour les championnats où une belle prise peut faire la différence. Esché de telle sorte que la tête se trouve au niveau de la pointe, il offre une bonne tenue sur l’hameçon. Long et épais, c’est un appât volumineux qui intéresse les beaux spécimens. Il est ainsi très efficace sur le bar, le lieu, la morue et plus spécialement sur les beaux sparidés.

 

 

Les avantages du Rag par rapport à d’autres vers :

 

Le Rag est un ver vivace et charnu qui peut atteindre de grandes tailles

 

  • Disponible toute l’année contrairement à d’autres vers (centre d’élevage en Hollande).
  • Ver charnu pouvant atteindre de grandes tailles (20 cm et plus).
  • Bonne résistance à l’hameçon.
  • Ultra efficace sur toutes les espèces.
  • Sélectionne les beaux poissons.
  • Utilisable avec toutes les techniques de pêche, du bord ou en bateau
  • Ver économique (quantité plus importante dans la boîte, coût inférieur à d’autres vers comme l’Américain).

 

 

Le Rag : un ver facile à escher

 

Ce Rag est esché avec la tête au niveau de la pointe de l’hameçon pour une tenue parfaite

 

De forte section et assez robuste, le Rag est facilement eschable sur l’hameçon lorsqu’il est coupé en tronçons. Des morceaux de taille moyenne pourront ainsi être utilisés pour les beaux poissons lorsqu’ils sont tatillons, - tout comme le fait Walter Sarret du team Normandie Appâts pour les daurades royales difficiles. En plus des petits tronçons, il peut également être employé pour toutes les pêches au bouchon ou encore pour la technique de la palangrotte.

 

Jean-Pierre Caginicolau en train d’escher un gros Rag à l’aiguille à vers

 

En entier, ce ver long et charnu devra être esché sur l’hameçon avec une aiguille à ver. Nous vous conseillons pour les plus beaux vers une aiguille assez robuste afin d’appliquer suffisamment de tension pour un bon transfert du ver. Celle-ci permettra d’avoir une meilleure présentation de votre appât en faisant remonter le Rag sur le fil sans l’abîmer. Ce type d’eschage offre aussi une meilleure tenue lors de lancers longues distances pour les pêches à la calée ou en surfcasting. Pour les pêches en bateau, un Rag enfilé à l’aiguille résistera également mieux aux petits poissons indésirables. Signalons enfin que le ver ainsi positionné aura moins tendance à se tasser dans la courbure de l’hameçon – ce qui provoque beaucoup de ratés à la touche.

Nous vous invitons à relire l’article vous expliquant comment escher un gros vers tel que le Rag avec le champion Jean-Pierre Caginicolau. Vous noterez que le ver utilisé est d’ailleurs un beau Rag : http://www.normandie-appats.com/news/comment-bien-escher-un-gros-ver-a-l-aide-d-une-aiguille

 

Astuce de Jean-Pierre Caginicolau :

 

Possédant beaucoup de mucus, le Rag peut être délicat à manipuler et à escher quand on n’en a pas l’habitude. Il existe pourtant des astuces pour rendre sa manipulation très facile. Il suffit ainsi de l’essuyer délicatement avec un chiffon doux afin qu’il offre une meilleure prise pour l’eschage. Il est également possible d’utiliser de la chapelure comme on le fait en compétition. Vous avez aussi la possibilité de les tremper dans de la poudre à appâts telle que la Shioninniku de la marque Marukyu initialement prévue pour les pêches en Iso Fishing. Celle-ci assèche le ver qui devient bien moins glissant et le rend ainsi plus ferme. À base de farine d’algues et de poissons, cette poudre dispose également de phéromones naturelles qui augmentent encore l’attractivité de vos vers.

 

Quelques minutes après avoir esché ses Rags, Jean-Pierre fait un joli doublé de très gros pageots !

 

 

Pêches du bord au Rag

 

  • Pêche à la calée

 

Deux belles daurades royales en pêche à la calée pour Walter !

 

La pêche à la calée se pratique habituellement en côte rocheuse ou depuis des enrochements artificiels tels que digues ou ouvrages portuaires. On y utilise généralement un montage coulissant afin de tromper les méfiantes daurades royales, les sars, etc.

 

Montages coulissants pour la pêche à la calée

 

Véritable aimant à sparidés, le Rag est donc bien adapté technique. Il est assez charnu pour résister suffisamment longtemps aux attaques des petits poissons indésirables et ses sucs ultra attractifs attirent les beaux sparidés sur de grandes distances. Facile à escher avec une aiguille, il pourra être aussi bien placé sur un hameçon rond de type Mutu que sur un circle hook.

 

Magnifique daurade royale prise à la calée !

 

Dans les milieux les plus encombrés, il sera d’ailleurs possible d’intercaler un cassant entre l’agrafe du coulisseau et le plomb. Celui-ci sera constitué d’un brin de nylon d’une résistance inférieure au corps de ligne. En cas d’accrochage sur le fond, il suffira de tirer sur la ligne pour que cette partie casse et vous permette ainsi de récupérer votre montage.

 

  • Pêche en surfcasting

 

Walter et une belle daurade royale prise en surfcasting !

 

Le Rag est un appât parfait pour les pêches en surfcasting. En l’eschant bien de telle sorte que la tête soit au niveau de la pointe de l’hameçon, ce ver résiste bien aux lancers longues distances.

 

Ce montage surfcasting avec un long traînard est idéal pour rechercher la daurade royale avec un Rag !

 

Utilisé avec du Rag, ce montage surfcasting utilisé par Laureen Dudit est excellent sur les bars mouchetés

 

Il est aussi efficace placé sur un traînard bas afin de cibler les sparidés et les plats que positionné sur une empile haute pour les poissons évoluant plus haut dans la couche d’eau tels que les bars francs ou mouchetés.

 

Le Rag est un excellent appât pour le bar moucheté !

 

Il est à noter que la légère phosphorescence du Rag qui est visible par les poissons le rendra encore plus attractif lors de pêches de nuit ou encore à l’aube et au crépuscule.

 

  • Pêche au bouchon

 

Montage pour de la pêche au bouchon

 

Comme nous vous l’avons indiqué, le Rag peut être découpé en petits tronçons pour escher de petits hameçons tels que ceux utilisés pour les pêches au bouchon. Il pourra s’agir d’une pêche au coup à la grande canne, de la technique de la bolognaise, d’une pêche à l’anglaise, etc. Le Rag offrira une excellente tenue pour les pêches au lancer de type bolognaise.

 

Un amorçage (ici au pain détrempé) permet d’attirer les poissons sur le poste

 

Un amorçage durant votre partie de pêche sera possible pour attirer le poisson. Il pourra s’agir d’amorces du commerce à base de farines de poissons ou encore d’une « fabrication maison » à base de pain et de sardines broyées.

 

Un joli mulet pris au bouchon avec un tronçon de Rag !

 

Pour la pêche ludique des mulets, du pain détrempé suffira à attirer ces poissons sur de grandes distances. Le bouchon sera alors réglé pour que votre esche se trouve de 1 m à 1,5 m sous la surface.

 

Jolie veirade pêchée au coup pour Ange (11 ans) !

 

A proximité du fond, il sera possible de toucher tous les types de poissons de roche tels que des labridés (rocaous, vieilles, etc.), des sparidés (daurades, veirades, sars, oblades, etc.) ou encore des serrans, des blennies, des rougets barbets, etc.

 

 

Pêche à soutenir en bateau

 

Un des nombreux pageots pris au Rag ce jour-là !

 

Le Rag est particulièrement intéressant pour la recherche de spécimens en bateau car il permet de proposer un ver très charnu et de bonne taille. Il cible donc les plus gros poissons recherchant de belles bouchées. Ainsi, le team Normandie Appâts apprécie particulièrement le Rag pour toutes ses pêches en bateau.

 

Le Rag est d’une redoutable efficacité sur les sparidés comme la daurade grise ou le pageot !

 

Le Rag est parfait pour la pêche à soutenir de beaux sparidés tels que les daurades royales, les dorades grises, les gros pageots, les pagres, les marbrés, etc.

 

Associé à un appât tel que le Rag, ce montage est excellent pour cibler les sparidés méfiants par eaux très claires

 

En utilisant un gros Rag esché en entier, ce montage permettra de pêcher de très beaux sparidés tels que le pagre, les belles daurades ou les gros pageots

 

Ces poissons se nourrissant directement sur le substrat, un montage doté d’un traînard faisant reposer l’esche directement sur le fond sera recommandé. Ce traînard permettra également de toucher d’autres espèces telles que le rouget grondin, le merlu ou des plats tels que les raies, les turbots, les soles, etc.

 

Conseil Jean-Pierre Caginicolau :

 

Le Rag est idéal en pêches profondes grâce à sa légère phosphorescence visible par les poissons. En effet, la lumière n’atteint pas ces fonds importants et l’obscurité y règne. Il est d’ailleurs judicieux d’utiliser un plomb phosphorescent qui contribuera également à attirer les poissons sur de grandes distances.

Jean-Pierre avec un beau pageot pris au Rag à 90 m de profondeur

 

Ce montage doté d’un traînard et d’une empile haute cible aussi bien les espèces vivant près du substrat que celles évoluant en pleine eau

 

Un montage doté d’empiles plus hautes permettra de cibler des espèces évoluant plus en pleine eau tels que les bars, les lieus, les morues, etc. Le Rag est ainsi particulièrement attractif sur ces espèces et il ne faudra pas hésiter à utiliser de gros vers pouvant atteindre 20 cm esché en entier à l’aiguille. Ces poissons à large gueule ne feront en effet qu’une bouchée de ces appâts de grande taille.

 

Une morue de 2,2 kg : le plus beau poisson du championnat de France bateau 2017 à Dunkerque !

 

 

Pêche à la palangrotte en bateau

 

Coupé en petits tronçons, le Rag est un excellent appât pour la pêche à la palangrotte

 

Tout comme pour les pêches au bouchon, le Rag pourra être utilisé en petits tronçons pour les pêches à la palangrotte. Nous vous recommandons de couper ces petits morceaux au ciseau dans un petit bac contenant de la chapelure pour une manipulation facilitée et un gain de temps très appréciable. Attention néanmoins de ne pas trop en couper à l’avance car ces tronçons sèchent très vite et perdent ainsi leurs sucs attractifs.

 

 

Le Rag : un ver à essayer !

 

Beau rouget grondin pris au Rag !

 

Offrant l’avantage d’être toujours disponible tout au long de l’année contrairement à d’autres vers, le Rag peut ainsi être utilisé en toutes saisons. Il est à noter qu’il est aussi efficace lors des beaux jours que durant la saison froide de l’automne ou de l’hiver. Ce ver très sapide doté de beaucoup de sucs attractifs et d’ailleurs un des plus utilisés en Europe du Nord pour les pêches dans des eaux froides. Economique, ultra polyvalent et pouvant être utilisé aussi bien du bord qu’en bateau, ce ver intéressant toutes les espèces nobles mérite vraiment d’être essayé. Sa capacité à sélectionner les plus beaux spécimens de poissons vous étonnera !