Les tailles minimales légales de capture

IL existe certaines règles concernant la taille minimale légale de capture des poissons en pêche maritime de loisir (JORF n°0045 du 22 février 2013 page 3024, texte n° 28, arrêté du 29 janvier 2013 modifiant l'arrêté du 26 octobre 2012). En effet, tout poisson inférieur à la taille minimale indiquée ci-dessous doit être remis à l'eau. Tout pêcheur qui ne respecte pas ces règles légitimes en matière de pêche est passible d'une amende.
Comment mesurer ? De la pointe du museau à l'extrémité de la nageoire caudale.

Poisson Taille minimale de capture
Nom commun Nom scientifique Mer du Nord / Manche / Atlantique Mer Méditerranée
Alose Alosa spp 30 cm _
Anchois Engraulis encrasicolus 12 cm 9 cm
Barbue Scophtalmus rhombus 30 cm _
Bar commun Dicentrarchus labrax 42 cm 30 cm
Bar moucheté Dicentrarchus punctatus _ _
Cabillaud Gadus morhua 42 cm _
Cardine Lepidorhombus spp. 20 cm _
Cernier Atlantique Polyprion americanus _ 45 cm
Chapon Scorpanea scrofa 30 cm 30 cm
Chinchard Trachurus spp. 15 cm 15 cm
Congre Conger conger 60 cm 60 cm
Corb Sciaena umbra _ 35 cm
Daurade grise Spondyliosoma cantharus 23 cm 23 cm
Daurade rose Pagellus bogaraveo 23 cm 33 cm
Daurade royale Sparus aurata 23 cm 23 cm
Eglefin Melanogrammus aeglefinus 30 cm _
Espadon Xiphias gladius _ 90 cm (LJFL) (*) ou 10 kg de poids vif
Maquereaux Scomber spp. 30 cm 18 cm
Marbré Lithognathus mormyrus _ 20 cm
Merou Epinephelus spp. _ 45 cm
Mulet Mugil spp. 30 cm _
Pageot acarné Pagellus acarne _ 17 cm
Pageot rouge Pagellus erythrinus _ 15 cm
Pagres Pagrus pagrus _ 18 cm
Sar à museau pointu Diplodus puntazzo _ 18 cm
Sar à tête noir Diplodus vulgaris _ 18 cm
Sar commun Diplodus sargus _ 23 cm
Sparaillon Diplodus annularis _ 12 cm
  • (*) LJFL = longueur maxillaire inférieur-fourche
  • (*) LT = longueur totale
  • (*) LC = longueur céphalothoracique
Toutes les informations de ce tableau sont données à titre indicatif et ne saurait engager la responsabilité de NORMANDIE APPATS.


Le NO-KILL

Vous pouvez pratiquer le NO-KILL, cette pratique, de plus en plus répandue, est un acte citoyen qui consiste à remettre à l'eau les poissons que vous ne consommerez pas, tout en faisant attention de ne pas les blesser. Quasiment toutes les espèces de poisson peuvent être remises à l'eau, mais cela dépend notamment de la technique employée, de la profondeur et de la vitesse de remontée. Aussi, évitez de remonter le poisson trop vite (pour lui permettre de décompresser), et mettez-le au sec avec douceur (limiter les manipulations, éviter de le faire tomber...). Vous trouverez de nombreux conseils dans le magazine LE PESCADOU N°50 de Juin-Juillet 2007.