Surfcasting : bien aborder les plages plates

Publié le samedi 13 avril 2019 par Charles Stéphane
  • Technique de pêche

 

Les plages très plates peuvent être délicates à pêcher

 

Connaître le terrain

 

Même quelques roches isolées sur un fond sableux peuvent attirer de nombreux poissons !

 

La connaissance du terrain est fondamentale en surfcasting. Et c’est encore plus vrai sur les longues plages de sable plates qui, à première vue semblent ne présenter aucun relief. Les amateurs de surfcasting savent que lancer son appât au hasard ne rapportera jamais que des résultats aléatoires. Ainsi, des compétiteurs comme Emmanuel Laubu n’hésitent pas à profiter des beaux jours pour explorer leurs terrains de jeux avec masque et tuba. C’est une excellente solution pour repérer des zones propices qui pourront être exploitées le reste de l’année.

 

En récupérant lentement son plomb sans montage, il est possible de se faire une idée de la configuration des fonds

 

Il y a également la solution de lancer un plomb sans montage et de le ramener lentement au moulinet. Ce plomb « éclaireur » permet de ressentir et de voir sur le scion les irrégularités du terrain. Il est ainsi possible de discerner la différence entre des zones sableuses et un banc de roches, la résistance souple du passage dans un herbier, le plomb qui s’enfonce dans un sol vaseux, etc. Le plomb éclaireur est en fait une astuce aussi simple que maline qui permettra de se donner une idée de la configuration de son secteur et donc de mieux placer son montage dans une zone propice.

 

 

Les plages plates avec peu de profondeur

 

Des compétiteurs en surfcasting se rendant sur une plage camarguaise

 

Certaines plages méditerranéennes ont une si faible déclivité qu’il est parfois difficile de trouver suffisamment de profondeur à distance de lancer. De même, avec aussi peu de fonds et une eau cristalline, un montage trop grossier sera immédiatement repéré par le poisson. Le pêcheur devra alors déployer de bonnes stratégies pour pouvoir être efficace en pêche. En premier lieu, il sera conseillé de bien regarder la surface de l’eau en se plaçant en hauteur (ex : reculer sur une dune). Il est ainsi possible de repérer des zones plus profondes uniquement par la couleur légèrement plus sombre en surface. Sur des plages aussi plates, même une différence de quelques dizaines de centimètre peut vraiment faire la différence !

 

Walter Sarret a installé ses cannes sur une plage plate du golfe de Saint-Tropez

 

Le montage utilisé par Walter pour pêcher la daurade royale sur les plages plates

 

Une fois la bonne zone repérée, il sera généralement nécessaire d’effectuer des lancers longues distances pour pouvoir pêcher dans suffisamment de profondeur. Mais avec si peu de fonds et la grande transparence des eaux, il sera nécessaire d’utiliser un montage disposant d’un traînard long et fin afin de déjouer la méfiance des poissons. Votre montage devra donc être adapté à de puissants lancers tout en ayant une longue empile de faible diamètre. Ainsi, Walter Sarret utilise ce montage spécifique pour ces zones particulières.

 

 

Conseils de Walter Sarret du team Normandie Appâts :

 

Quand je pêche la daurade royale en surfcasting sur des plages très plates, j’utilise ce type de montage. Il est discret car le traînard est très long (2,5 à 3 m) et particulièrement fin (22 à 26 / 100). C’est indispensable car dans d’aussi faibles profondeurs, les poissons ont une grande visibilité et peuvent donc repérer facilement un traînard au diamètre trop épais. Ces plages de sable n’ayant que très peu de zones encombrées, il est en effet possible de combattre de très beaux poissons en utilisant de tels diamètres avec un bon équipement. Il sera néanmoins conseillé de possèder un moulinet au frein ultra progressif et de parfaitement le régler afin d’absorber efficacement les rushs et les coups de tête d’une belle daurade royale. Pour que le traînard soit bien étendu sur le substrat et qu’il ait une parfaite présentation, il sera également recommandé de bien récupérer le montage sur quelques mètres après le lancer.

Belle daurade de 2,5 kg prise par Walter Sarret avec une moitié de bibi

 

Pour les pêches difficiles, Walter utilise souvent un morceau de bibi Normandie appâts

 

Ce type de plage se rencontre fréquemment de chaque côté des estuaires car le cours d’eau charrie de grandes quantités d’alluvions qui se déposent sur le fond. On les trouve également dans les golfes ou les baies car elles sont moins exposées aux coups de mer et le sable s’y accumule donc plus uniformément. Certaines zones comme les plages camarguaises disposent également de cette très faible déclivité. Pour l’anecdote, les pentes y sont parfois si douces qu’il est possible de voir monter la mer de plusieurs mètres lors des marées alors qu’elles sont particulièrement faibles en Méditerranée !

 

 

Aborder les baïnes et les trous

 

On peut situer les baïnes grâce aux vagues

 

En Atlantique, les plages plates présentent souvent des baïnes qui sont des zones très propices à la pêche. On distingue facilement ces grands trous par l’absence de vagues à leur surface ainsi que par la teinte plus sombre de l’eau. Il est également possible de situer de la même façon leur entrée par laquelle la nourriture en suspension est charriée par les courants. Celle-ci s’accumule au fond du bassin, attirant ainsi les poissons.

 

Le creux des baïnes est indiqué pour rechercher les plats tels que cette sole

 

Les espèces les moins véloces tels que les sparidés ou les plats profitent alors de cette manne providentielle tout en économisant leurs forces au fond de ce trou où les courants sont moins présents. Si vous rechercher ces poissons, lancer au cœur même de la baïne sera donc payant. Les espèces prédatrices telles que les bars ont plus tendance à se situer juste à la limite entre le calme du bassin et les zones d’entrée ou de sortie de la baïne. Une bonne stratégie pour les pêcher est alors de placer ses appâts dans ces zones. Il sera recommandé de s’adapter aux marées. Ainsi, lors de la descendante, placez vos montages à la sortie de la baïne puis, à la montante, lancez-les juste à l’entrée.

 

Walter sur une plage camarguaise avec une daurade royale et un marbré

 

En Méditerranée, les trous sont également des zones très intéressantes sur les plages plates. Les très faibles marées ne créent pas de courants aussi puissants qu’en Atlantique mais ceux-ci déposent néanmoins beaucoup de matières nutritives qui attirent les poissons. Ces bassins sont excellents pour la pêche après un coup de mer car la nourriture s’est naturellement déposée sur leur fond.

 

 

Herbiers, bancs de roches ou de sable

 

Joli marbré se nourrissant à proximité d’un herbier de posidonies

 

La difficulté des plages plates ayant peu de reliefs est que les poissons sont plus dispersés. Mais même avec ce type de configuration, il y aura toujours une zone propice au passage ou au rassemblement du poisson. Il pourra s’agir par exemple de quelques rochers ou encore d’un herbier.

 

La différence de teintes en surface peut vous aider à repérer des herbiers ou des bancs de roches

 

Qu’il s’agisse de posidonies, de laminaires en Méditerranée ou de goémons en Atlantique, placer son montage à leur proximité immédiate peut être payant – surtout après un coup de mer. Encore ici, il sera facile de les repérer par la différence de teintes en surface. La présence de bancs de roches est également très propice à la pêche. En effet, durant les coups de mer, les courants charrient beaucoup de nourriture qui vient naturellement se déposer à proximité de ce barrage naturel – généralement dans la zone la plus profonde. En considérant la direction des vagues ainsi que celle des courants, il sera alors possible de placer son montage dans ce secteur très propice à la présence des poissons – aussi bien les « résidents » que ceux de passage.

 

Laureen sait que des roches sont présentes face à cette plage de sable

 

Ainsi, Laureen Dudit du team Normandie Appâts pêche des plages vendéennes très plates qui offrent la particularité de posséder des patates de roches à plusieurs centaines de mètres du bord. Ces roches éparses sont d’excellentes caches pour les congres et ils en sortent pour se nourrir à la faveur de l’obscurité ou lorsque l’eau est trouble. La preuve à nouveau que la connaissance du terrain fait vraiment la différence en surfcasting !

 

Montage pêche à reculer de Laureen Dudit

Montage congres de Laureen Dudit

Laureen Dudit avec un magnifique congre pris sur une plage plate

 

Laureen y recherche généralement le congre à partir de l’étal de marée basse en pêche à reculer. Le marnage étant important sur ces plages assez plates, elle utilise ainsi un trépied qui permet de déplacer plus aisément ses cannes à mesure que la marée monte.

 

Ramener son montage au pied du banc de sable parallèle à la plage permet d’intercepter les poissons de passage

 

Les bancs de sable parallèles à la rive sont plus difficiles à pêcher. Ils sont ainsi fréquents sur les longues plages d’Atlantique ou encore à proximité d’estuaires en Méditerranée. Ces secteurs ne sont pas des endroits où les poissons se nourrissent. Ce sont avant tout des zones de passage et c’est ainsi qu’elles devront être abordées. Ce type de banc de sable forme un couloir naturel emprunté par les poissons pour rejoindre les zones plus propices où ils se nourrissent (baïnes, trous, banc de roches, etc.). En lançant au-delà et en plaçant son montage juste avant la bute formant un obstacle naturel, vous solliciterez donc des poissons de passage n’ayant pas encore mangé. N’hésitez pas à étaler vos piques en couvrant une large zone de pêche car le but est bien d’intercepter ces poissons qui naviguent beaucoup.

 

 

Pêcher en fonction des horaires

 

Pêche du bar moucheté sur une plage plate

 

Laureen Dudit pêche le bar moucheté d’avril à novembre sur les plages vendéennes. Celle-ci étant généralement assez plates, elle a l’habitude de pêcher à environ 60 / 70 m en pleine journée afin d’avoir des fonds suffisants. Elle utilise alors surtout son montage avec trois empiles hautes car les poissons sont alors actifs à proximité de la surface. Dès que le jour baisse et durant la nuit, elle change de stratégie et lance son montage plus près – à environ 30 à 40 m.

 

Montage 3 empiles spécial bars mouchetés de Laureen Dudit

Laureen Dudit avec un beau doublé de bars mouchetés !

 

Le montage est le même mais Lauren change l’empile du bas pour un traînard sans perle flottante afin que l’appât repose sur le fond (l’avantage de son montage très polyvalent !). En effet, à la faveur de l’obscurité, les bars s’alimentent plus sur le substrat.

 

 

Chercher les zones plus pentues

 

 

Les plages plates peuvent proposer dans certaines zones de plus fortes déclivités.

 

Sur les plages plates, Laureen Dudit recherche surtout les zones plus calmes en surface qui indiquent la présence de profondeurs plus importantes. Il peut s’agir de simples dépressions, de chenaux créés par les courants ou encore de trous où les bars mouchetés viennent s’alimenter. Sur ces plages, certaines zones peuvent être un peu plus pentues et présenter une plus forte déclivité. Même s’ils ne font que quelques dizaines de mètres de large, ces secteurs sont intéressants. Laureen lance alors son montage après le troisième ou quatrième rouleau, juste au creux du seuil. En effet, les bars mouchetés apprécient particulièrement ces zones fortement oxygénées où les vagues brassent beaucoup de nourriture. En présence de courants, elle a également tendance à rallonger ses empiles afin que l’appât ait une plus grande mobilité et soit ainsi plus attractif.

 

 

Encore un bar moucheté pour Laureen !

Conseil de Laureen Dudit du team Normandie Appâts :

 

Je recherche souvent le bar moucheté avec des vers noirs (arénicoles), des demi-dures, des rags ou encore des vers tubes. Pour l’empile du haut, j’utilise surtout des demi-dures. Sur l’empile du milieu et du bas, je place de l’arénicole, du rag ou du ver tube. Lors du dernier concours que j’ai fait, j’ai ainsi sorti un bar moucheté sur l’empile du milieu qui était eschée avec un ver noir.

 

 

 

Vers noirs Normandie Appâts

 

Demi-dures Normandie Appâts

 

Rags Normandie Appâts