Initiez vos enfants à la pêche ! Partie 2 : Pêche au toc

Publié le mercredi 6 septembre 2017 par Charles Stéphane
  • Technique de pêche
Avec la sympathique participation de Mattei, Emilio et Ange, les trois fils de Walter Sarret. Merci également au papa !

 

 

Comme son nom l’indique, ce montage dépourvu de bouchon est conçu pour ressentir directement la touche du poisson dans la canne – celle-ci se traduisant par des successions de tocs. Ce montage est particulièrement simple à réaliser !

 

Faire pêcher les enfants dans l’eau est sécurisant

 

Conseils de Walter Sarret du team Normandie Appâts

 

Cette pêche dans l’eau est très ludique et ravie mes enfants Ange, Emilio et Mattei. Elle offre l’avantage de les rafraichir en même temps qu’ils pêchent et également d’éviter les risques de chutes dans les rochers avec les plus jeunes. Je vous recommande d’équiper vos enfants avec des chaussons de plage afin d’éviter qu’ils ne se blessent sur des oursins ou des anémones. De même, je vous conseille vivement de les protéger avec des casquettes ainsi que des lunettes de soleil car la réverbération est puissante quand on pêche dans l’eau.

 

 

 

Ce montage est constitué d’une ligne de même taille que la longueur de la canne. Celle-ci sera réalisée dans un nylon de 16 à 24 / 100. Le diamètre un peu élevé de la ligne permet d’éviter de trop nombreux emmêlements avec les enfants et compense les maladresses lors du combat afin d’éviter des casses trop fréquentes. Ce montage présente deux empiles courtes (5 à 10 cm) de même diamètre que le corps de ligne qui sont réalisées grâce à de simples nœuds chirurgien. Il suffit pour cela de faire une boucle avec les deux fils superposés. Passez trois fois les fils dans la boucle puis serrez. Coupez au ras l’excédent du bas et gardez celui du haut qui formera l’empile. C’est simple et robuste à la fois ! La petite taille des empiles permettra d’éviter que celles-ci ne s’emmêlent avec le corps de ligne. Ces dernières sont dotées d’hameçons fin de fer n° 10 à 12.

 

Quelques chevrotines juste pincées sur la ligne constituent une plombée très pratique !

Plutôt que d’utiliser un simple plomb, le montage sera lesté par quelques chevrotines. Les avantages sont multiples : celles-ci passent beaucoup mieux dans les roches et autres milieux encombrés car cette plombée étalée épouse le fond. Leur petite taille fait qu’elles se faufilent mieux entre les cailloux sans accrocher. Il est possible d’enlever ou de rajouter facilement des plombs pour s’adapter aux conditions (vent, courant). De même, en cas d’accroche, il suffit de tirer et les plombs doux coulissent hors de la ligne, ce qui permet de récupérer le montage. Enfin, le tintement des plombs heurtant les roches attire les poissons qui sont naturellement curieux.

 

Avec sa tâche bleue très reconnaissable, il sera facile de faire reconnaitre aux enfants ce serran écriture des autres poissons

 

L’avantage de ce type de montage est que les empiles sont surélevées du fond, ce qui limite les risques d’accrochages des hameçons dans les rochers. Le principe est de pêcher les roches des digues dans 50 cm à 1,5 m de fond en recherchant les failles et les trous où se cachent les poissons. Il est d’ailleurs possible de pêcher directement depuis la plage en étant dans l’eau mais il conviendra d’avancer lentement afin de rester discret. C’est une excellente solution pour les enfants car vous évitez ainsi les risques de chutes dans les roches. De même, les faire pêcher dans l’eau est préférable aux heures les plus chaudes de la journée.

 

Rascasse brune : ce poisson très commun possède de redoutables épines venimeuses !

 

Conseil Normandie Appâts :

 

Nous recommandons aux parents de faire attention aux espèces venimeuses telles que les vives ou encore les rascasses. En effet, une piqure peut avoir des conséquences graves car elle peut engendrer un choc anaphylactique. Il faudra donc être très attentif lors de la sortie de l’eau du poisson et éviter que l’enfant ne le prenne en main aussitôt. En cas de piqure, sachez que le venin est thermolabile. Cela signifie qu’une simple source de chaleur supérieure à 56 ° (ex : eau chaude) suffit à annuler l’effet du venin. Attention néanmoins de ne pas le bruler.

 

Dures vertes Normandie Appâts

 

Les hameçons seront juste recouverts d’un petit morceau de ver (demi-dures, dures vertes, dures rouges, mourons). Une petite paire de ciseau sera très pratique pour découper proprement le ver. Afin de faciliter sa mise en place sur l’hameçon malgré le mucus glissant, il sera conseillé de le tremper dans le sable. Pour les enfants les moins âgés, nous recommandons aux parents d’effectuer eux-mêmes cette opération car les hameçons pourvus d’un ardillon peuvent être dangereux.

 

Joli doublé pour Emilio (7 ans) avec un beau rocaou (labre)

 

C’est une pêche active où le moindre secteur est prospecté systématiquement. Il est possible d’envoyer régulièrement du sable sur les postes dégagés, ce qui a tendance à attirer les petits poissons en quête de nourriture. La longue canne permet également de déposer le montage dans les failles situées entre les blocs rocheux. Le poisson sera alors sorti d’autorité car dans cet espace réduit, votre prise peut faire accrocher l’autre hameçon dans les roches lors de son combat. C’est une raison supplémentaire de l’utilisation d’un nylon au diamètre assez élevé pour ce montage.

 

Quelques plombs au bout de la ligne, deux courtes empiles réalisées par le papa, et voici un beau doublé !

 

Les espèces pêchées seront des petits poissons de roche tels que les rocaous (appellation générique de nombreuses espèces de labres), les vieilles, les girelles, les gobies, les blennies, les rougets barbets, les pataclets (ou sparaillons), les sars, les serrans, etc. Une pêche ludique qui permettra à vos enfants de toucher leurs premiers poissons et où le jeu consistera à identifier chaque espèce.

 

Ange (11 ans) sera certainement dans l’avenir un pêcheur passionné- tout comme son papa Walter Sarret !

 

Conseil du team :

 

Comme pour tout ce qui touche à la nature, apprenez à vos enfants à respecter l’environnement. Ainsi, votre boite de vers Normandie Appâts une fois vide ainsi que tous les déchets liés à ce loisir devront systématiquement être jetés à la poubelle. Un bon exemple pour les futures générations ! De même, les petits poissons de roche pêchés seront soit consommés, soit relâchés. Enfin, veillez à respecter la réglementation en vigueur concernant les tailles minimales de captures existant pour certaines espèces.