Arrachés : conseils de champions

Publié le mardi 17 avril 2018 par Charles Stéphane
  • Technique de pêche

 

Comme pour Jonathan Gambier, effectuer des lancers à plus de 200 m est possible !

 

 

L’arraché : indispensable pour les lancers longues distances !

 

La recherche de distance est fondamentale en surfcasting. Ainsi, la différence de résultats entre deux pêcheurs peut se jouer à 10 ou 20 m près. Il peut s’agir de la célèbre troisième vague, d’une plage plate présentant de très faibles fonds, d’une sortie de baïne éloignée, d’une marche située après un haut fond où se trouvent les poissons, etc. Quelle que soit la configuration du terrain, tous les pêcheurs en surfcasting ont été confrontés aux problèmes de distances. Ce critère technique est devenu si fondamental pour beaucoup que des compétitions ont été organisées pour s’affronter sur les seules distances de lancers. Et les champions qui y participent régulièrement ont de précieux conseils pour tous ceux qui veulent gagner en distance !

 

Jonathan Gambier a l’habitude de pêcher à plus de 200 m !

 

Ainsi, Jonathan Gambier, champion de France surfcasting 2017 et recordman de lancer vous a expliqué un grand nombre d’astuces pour effectuer des lancers longues distances dans cet article : http://www.normandie-appats.com/news/lancers-longue-distance.

Si beaucoup de facteurs peuvent rentrer en jeu dans la recherche de la distance en surfcasting (canne, moulinet, diamètre du fil, montages aérodynamiques, etc.), l’un des plus fondamentaux reste bien la finesse de votre ligne. Ainsi, un diamètre réduit pour votre corps de ligne oppose moins de frottement sur les lèvres du moulinet lors de sa sortie. Un fil fin fait aussi que la bobine se vide moins rapidement, occasionnant ainsi moins de friction. Ce phénomène est particulièrement important lors des 20 ou 30 derniers mètres du lancer - moment où la bobine est alors la plus vide. La circonférence du nylon étant réduite et la surface de contact avec les anneaux étant moindre, la friction est également moins importante. Un fil de faible diamètre est enfin plus aérodynamique et, en étant plus léger, ce dernier est plus facilement tracté par le plomb. Ainsi, les champions pêchent avec des corps de ligne de 20 à 16 / 100 à peine. Certains peuvent descendre jusqu’à du 14 – voire même du 12/100 comme Jonathan Gambier !

 

Cette daurade a été prise à longue distance derrière une cassure située loin du bord

 

L’utilisation d’un corps de ligne fin est donc indispensable pour tous ceux qui souhaitent gagner en distances de lancer. Néanmoins, un fil de diamètre réduit ne peut supporter les contraintes extrêmement importantes d’un plomb lourd lors d’un lancer très puissant. Il est donc nécessaire d’utiliser une tête de ligne conçue dans un nylon de plus fort diamètre afin d’éviter de casser au lancer. Cette partie est nommée un arraché.

L’arraché (qui peut également s’écrire « arracher ») devra faire à peu près 2 fois et demie à trois fois la longueur de votre canne. Les modèles vendus sur le marché font en moyenne entre 12 et 15 m.

Il existe en fait trois types d’arrachés :

  • Les arrachés « classiques » réalisés dans un fort diamètre de nylon ou de fluorocarbone
  • Les arrachés réalisés en tresse
  • Les arrachés coniques vendus dans le commerce

 

Les arrachés classiques

 

Nylon X force Flashmer : un fil très résistant !

 

Les arrachés classiques sont faciles à se procurer et à réaliser puisqu’il suffit de prendre du nylon de fort diamètre. Il s’agit en général de 55 à 60 / 100 mais pour les pêches les plus fines comme celles pratiquées en Méditerranée, il sera possible d’utiliser du 40 à 45/100. L’inconvénient de ce type d’arraché est qu’il crée un nœud au volume très important car il additionne les diamètres des deux nylons (arraché + corps de ligne). Celui-ci tape donc brutalement dans les anneaux lors du lancer. Ce contact peut être très violent et les endommager – surtout au niveau de l’anneau terminal du scion qui est plus petit. Le risque de fragiliser la ligne et même de casser à ce point de raccord est également toujours présent. La difficulté du nœud à passer dans les anneaux vous fait enfin perdre en distance de lancer.

 

Sur les plages très plates telle que celle-ci, il est nécessaire de lancer à grandes distances

 

Vous noterez que ce choc dans les anneaux est encore plus important si vous laissez un petit rejet de nylon afin de garder une certaine « marge de glisse » à votre nœud. En effet, couper les brins restants de votre nœud au ras peut faire que ce denier se défasse sous une très forte tension (lancer, combat). C’est un choix à faire ! Vous avez néanmoins la solution de le recouvrir d’un peu de colle spécifiquement conçu pour le nylon et de former une couche protectrice entre deux doigts. En faisant une forme d’ogive, celle-ci passera alors beaucoup mieux dans les anneaux. Il est également possible d’utiliser une gaine thermorétractable très fine pour recouvrir ce nœud. Attention néanmoins de ne pas trop chauffer car vous pourrier créer un point de faiblesse dans le nylon.

 

Avantages
  • Economique
  • Une bobine de fort diamètre sert longtemps
  • Facile à se procurer
Inconvénients
  • Difficulté de réaliser un nœud passant bien dans les anneaux
  • Chocs dans les anneaux
  • Distances de lancers moins importantes qu’avec un arraché conique ou de la tresse

 

Les arrachés en tresse

 

Pour des lancers très longues distances, Emmanuel utilise dans certaines circonstances de la tresse 30/100 en arraché

 

La tresse n’ayant presque aucune élasticité, la canne se charge mieux et les distances de lancers sont ainsi meilleures. Nous vous recommandons d’utiliser une tresse ronde et bien lisse dans un diamètre de 30/100. Le problème de la tresse est d’être constitué de fibres qui retiennent de petits morceaux d’algues, de la poussière et du sable. Ces débris peuvent faire gonfler la tresse et abimer la céramique des anneaux. Nous vous conseillons donc de la changer régulièrement. Notez également que la tresse est visuellement moins discrète que du nylon dans l’eau. En tension, celle-ci produit aussi des vibrations parasites que les poissons ressentent grâce à leur ligne latérale.

 

Avantages
  • Relativement économique
  • Une bobine de fort diamètre sert longtemps
  • Facile à se procurer
  • Offre les meilleures distances de lancer
Inconvénients
  • Vibrations dans l’eau ressenties par les poissons
  • Manque de discrétion
  • Peut se charger d’algues ou de sable

 

Les arrachés coniques

 

Il est parfois nécessaire de lancer très loin pour toucher des bars mouchetés

 

L’arraché conique est également nommé « queue de rat ». Il mesure généralement de 12 à 15 m en moyenne. Il est constitué d’une tête de ligne dont le diamètre est suffisamment important pour « encaisser » la puissance du lancer (40 à 60/100). Ce diamètre décroît progressivement sur toute la longueur pour atteindre un diamètre inférieur en queue de ligne (16 à plus de 35/100). Cette partie plus fine est attachée au corps de ligne du moulinet. Son diamètre proche de la ligne utilisée dans le moulinet permet donc de réaliser un nœud de petite taille qui passe alors beaucoup mieux dans les anneaux.

 

Profil d’un arraché conique sans nœud (ici, un Surf taper leader Asso)

 

Ces arrachés sont réalisés sans nœuds et constitués d’une seule pièce. Ils sont généralement livrés sur des bobines contenant plusieurs arrachés. Parmi les différents types d’arrachés existants, ceux-ci sont les plus faciles et agréables à utiliser. Ils permettent d’excellentes distances de lancer avec un corps de ligne fin dans le moulinet. Le nœud étant petit, celui-ci ne fait pas trop de bruit dans les anneaux et ne retient que très peu les algues. Nous vous les recommandons chaudement.

 

Avantages
  • Distances de lancer
  • Discrétion
  • Nœud petit (meilleur passage dans les anneaux, retient moins les algues)
Inconvénients
  • Distances de lancer légèrement moins importantes qu’avec de la tresse (mais bien meilleure discrétion)

 

Voici une sélection d’arrachés coniques disponibles sur le marché :

 
  • Nylon Tapered shock leader Asso

 

Excellente résistance aux nœuds et à l’abrasion.

Bobine de 5 arrachés de 15 m. Les têtes de ces arrachés sont toutes en 55 /100. Les diamètres de la queue de l’arraché sont respectivement en 20, 22 et 25/100

 

  • Arraché Surf Taper Leader 15M X 15 Daiwa

 

Arrachés conique en nylon transparent ou rouge. La couleur rouge sera utile pour les pêches de nuit grâce à sa grande visibilité. 8 modèles de diamètres différents. Les têtes de ces arrachés sont toutes en 57 /100. Les diamètres de la queue de l’arraché sont respectivement en 16, 18, 20, 23, 26, 28, 30 et 33/100. Livré avec 5 arrachés de 15 m par bobine.

 

  • Arraché Protector 5 X 15 Asso

 

Excellent arraché souvent utilisé en compétition. Excellente résistance aux nœuds et à l’abrasion. Un arraché qui offre la particularité d’être proposé dans des diamètres réduits spécial pêches fines (ex : Méditerranée). Il existe ainsi en 16 – 45/100 ou en 18 - 50/100 qui seront parfaits pour les eaux cristallines et les poissons méfiants.

Bobine de 5 arrachés de 15 m.

 

Arraché conique intégré au corps de ligne

 

Le profil du nylon Tapered line Asso avec son arraché intégré

 

Il existe désormais des arrachés directement intégrés au nylon servant au corps de ligne allant dans le moulinet. L’intérêt est ici de n’avoir aucun nœud passant dans les anneaux de la canne lors du lancer. Les distances atteintes sont ainsi optimisées et il n’y a aucun choc dans les anneaux. L’autre avantage de l’absence de nœud est de ne pas retenir les algues dérivantes quand elles sont présentes en grand nombre par mer formée.

 

Nylon tapered line Asso

 

Il existe de nombreux modèles actuellement sur le marché. Nous vous recommandons le Nylon Tapered line Asso. D’une longueur de 220 m en tout, il possède un arraché intégré de 20 m. Ce nylon dispose également d’une couleur différente tous les 25 m qui permet de contrôler visuellement la puissance de vos lancers ou de ramener l’appât à la distance où vous avez enregistré les dernières touches.

 

Le doigtier

 

Retenu par le bracelet au poignet (comme ici avec Laureen), un doigtier peut être ôté et mis en attente pour avoir les mains libres

 

Certains pêcheurs apprécient d’avoir un doigtier afin d’éviter de s’abimer le doigt servant à lancer et / ou pour appliquer plus de force lors de lancers longues distances avec un arraché. Il est généralement composé d’une partie recouvrant l’index du lanceur qui est maintenu par un bracelet en néoprène pour un plus grand confort et pour une meilleure liberté de mouvement. La partie protégeant le doigt est souvent composée de cuir de kangourou car cette matière est très résistante tout en étant fine et souple. Elle offre également une meilleure sensibilité – ce qui est particulièrement important durant la phase de lancer.

 

Doigtier Surf Luxe Yuki

 

Doigtier surf Yuki

 

Le doigtier est plus pratique qu’un gant car il s’enlève en un instant. Retenu par le bracelet, il est ainsi maintenu en attente et vous laisse l’usage de vos doigts pour toutes les opérations délicates (nœuds, eschages de vers, etc.) Ainsi, la championne Laureen Dudit, membre du team Normandie Appâts utilise un doigtier Yuki aussi bien en compétition que pour ses pêches de loisirs.

Laureen porte toujours son doigtier comme ici lors du championnat du monde en Afrique du Sud.

 

Conseils d’Emmanuel Laubu :

 

Emmanuel Laubu et une belle daurade royale prise à grandes distances du bord

 

Ce champion de France, champion d’Europe, vice champion du monde et journaliste halieutique a beaucoup d’expérience concernant les arrachés. Voici les conseils de ce compétiteur d’exception sur ce sujet :

La question des arrachés est très complexe d’après moi. J’utilise les trois types d’arrachés que vous avez cités (les « classiques » en nylon, les arrachés en tresse et les coniques) en fonction des conditions rencontrées, des circonstances ou encore du poisson recherché.

 

L’arraché classique :

J’utilise un arraché « classique » en 50/100 en compétition. Il se change en un instant, ce qui est un avantage considérable car il est alors nécessaire d’être très rapide en championnat. C’est surtout le cas lorsque les marbrés sont présents et que la vitesse d’exécution est alors primordiale. En effet, ces poissons évoluant en bancs compacts, il faut aller très vite pour en intercepter un maximum. Notez que je préfère le nylon qui est bien plus souple que le fluorocarbone.

 

Tresse :

Pour des lancers très longues distances, j’emploie un arraché en tresse 30/100. En effet, la tresse n’ayant presque aucune élasticité, la canne se charge mieux et les distances de lancers sont bien supérieures. Je l’utilise ainsi pour la recherche du tout venant et en compétition lorsqu’il faut pêcher très loin du bord. Je perds néanmoins en discrétion car la tresse émet beaucoup de vibrations sous l’eau. C’est un choix à faire en action de pêche quand par exemple rien ne mord à des distances de lancer habituelles.

 

Arraché conique :

Arraché conique Tapered Leader Mitchell

 

Pour la recherche des poissons trophées telle que la daurade royale, j’utilise l’arraché conique de type « queue de rat » Tapered Leader Mitchell qui commence en 23/100 et finit en 55/100. Mon montage est alors directement réalisé sur l’arraché pour une plus grande discrétion. De même, les nœuds étant une source de faiblesse, je supprime ainsi les deux qui auraient servis de raccords pour l’émerillon situé entre l’arraché et le montage.

 

Emmanuel privilégie l’arraché conique pour rechercher les belles daurades royales

 

 

Conseils de Walter Sarret :

 

Walter Sarret et une belle daurade royale

 

Passionné de pêche depuis toujours, Walter pratique le surfcasting en loisir et en compétition depuis plus de 20 ans. Il nous livre ici son avis sur les arrachés :

 

Les différents diamètres de l’arraché 10 X Taper Leader Trabucco

 

Un arraché est vraiment indispensable pour pouvoir atteindre de grandes distances de lancer.

J’utilise l’arraché 10 X Taper Leader Trabucco. J’apprécie particulièrement sa grande souplesse qui apporte un véritable confort lors du lancer. C’est un arraché de 15 m transparent de type conique sans nœuds. Il existe neuf modèles différents dont la base va du 18 au 26/100 afin de correspondre à toutes les conditions et à tous les types de pêches.

 

Profil de l’arraché 10 X Taper Leader Trabucco

 

Son profil est droit sur 6 m pour un maximum de résistance lorsqu’il est dans les anneaux lors du lancer et que la charge est maximale. Il est ensuite dégressif sur 7 m. La partie la plus fine qui se noue au corps de ligne fait 2 m et présente également un profil droit.

 

Nœud d’arraché de Walter Sarret

 

Pour mon nœud d’arraché, je réalise celui-ci qui est très simple et que j’apprécie particulièrement. Son principal avantage est d’être très rapide à réaliser. Il est assez petit et passe donc bien dans les anneaux. Il est également très solide et après des années d’utilisation, il ne m’a jamais déçu.

 

Doigtier XTR Surf Team Finger Protector Trabucco

 

Tout comme Laureen, j’utilise un doigtier qui me permet de mettre un maximum de force dans le lancer sans m’endommager l’index. J’utilise ainsi le doigtier XTR Surf Team Finger Protector Trabucco qui est très pratique et vraiment bien conçu.

 

Sur des plages aussi plates, les lancers longues distances sont nécessaires pour toucher des poissons

 

C’est ainsi que Walter à pu sortir cette magnifique daurade royale de 2,5 kg

 

Vous noterez qu’afin d’atteindre de meilleures distances de lancer pour toucher les daurades royales sur les plages très plates, j’utilise également des bibi coupés en petits morceaux. Ces derniers sont plus résistants et offrent moins de résistance à l’air lors du vol du montage. Ce gain aérodynamique permet de gagner de précieux mètres. C’est ainsi que j’ai pu toucher cette magnifique daurade royale de 2,5 kg cet automne.

Walter en plein lancer

 

Conseils de Jonathan Gambier, membre du team Normandie Appâts :

 

Le champion Jonathan Gambier avec un bar touché à grande distance

 

Champion de France de surfcasting 2017, ce grand compétiteur a participé de nombreuses fois à des championnats du monde en individuel et en club (médailles de bronze, d’argent et d’or). Il est également connu pour ses impressionnants records de lancer. Lors de la qualification pour le championnat du monde, il a ainsi atteint une distance de 198 m (homologué) avec un corps de ligne en 26/100 (diamètre imposé par la réglementation du concours). Son record personnel réalisé avec un corps de ligne en 12/100 est un jet de 235 m enregistré au télémètre laser – ce qui est considérable ! Retrouvez ici ses précieux conseils pour le choix et l’utilisation d’un arraché :

 

Jonathan parvient à faire des lancers dépassant les 200 m !

 

Je préconise surtout l’utilisation d’arrachés coniques pour les lancers longues distances. Il m’arrive en effet de pêcher avec du nylon en 12/100 en corps de ligne pour pouvoir propulser mon montage à plus de 200 m et ce type d’arraché est celui qui correspond le mieux ! Pour moi, le plus important est que le diamètre de la partie la plus fine de l’arraché conique soit la plus proche possible du corps de ligne qui est dans le moulinet. Le nœud réalisé est ainsi plus petit et plus solide.

Ainsi, voici les correspondances entre le diamètre de la ligne utilisé dans mon moulinet et celui de mes arrachés pour atteindre les meilleures distances de lancer :

Moulinet   Arrachés
0.12 = 0.16-0.45
0.14 = 0.16-0.45
0.16 = 0.16-0.45
0.18 = 0.18-0.50
0.20 = 0.20-0.57
0.23 = 0.23-0.57

 

J’utilise surtout deux arrachés coniques qui ont toute ma confiance :

 

  • Arraché Protector 5 X 15 Asso

Arraché Protector 5 X 15 Asso

 

(voir descriptif plus haut)

 

  • Arraché Silanium Conica Sunset

Arraché Silanium Conica Sunset

 

Arraché transparent de 15 m de très bonne qualité.

Bobine de 5 arrachés de 15 m. Les têtes de ces arrachés sont toutes en 55 /100. Les diamètres de la queue de l’arraché sont respectivement en 18, 20, 25 et 30/100

 

Sachez que je change systématiquement à chaque sortie le fil de mon moulinet lorsque j’utilise de petits diamètres (12, 14 et 16/100). En effet, la moindre faiblesse dans des diamètres aussi fins est immédiatement sanctionnée par une casse. J’utilise un nœud de raccord que j’ai créé il y a peu près 15 ans qui est très petit et particulièrement robuste. Je me suis rendu compte par la suite que c’était un dérivé du nœud albright.

 

Retrouvez en exclusivité dans cette vidéo de Jonathan Gambier qui vous montre comment réaliser son nœud d’arraché :

 

Conseils de Laureen Dudit :

 

Joli bar moucheté pris par Laureen Dudit !

 

Cette grande championne participe à de nombreuses compétitions nationales (vice championne de France) et internationale (championnat du monde en Afrique du sud 2017). Elle a également terminé troisième féminine au championnat de France lancer poids de mer avec un jet à 143 m (poids de 125 g). Elle a également battu son record la même année avec un lancer à 153 m. Cette compétitrice vous livre ici tous ses conseils et d’ingénieuses astuces concernant l’utilisation d’un arraché :

 

Arraché conique Safu Yuki

 

L’arraché que je privilégie est l’arraché conique Safu Yuki. C’est vraiment un excellent produit et je n’hésite pas à l’utiliser en compétition. Notez également que cet arraché offre une durée de vie très longue.

Il offre la particularité d’être bicolore avec une partie colorée de 7,5 m et une partie transparente de 7,5 m. Il existe 4 couleurs au choix : noire, rouge, orange ou jaune. La partie colorée qui est rattachée au corps de ligne du moulinet est très utile en action de pêche. En effet, son intérêt est de prévenir visuellement le pêcheur en combat qu’il arrive à l’arraché. Dès que cette section colorée est rentrée dans le moulinet et qu’il arrive sur la partie transparente, il sait alors qu’il est sur la partie la plus résistante de l’arraché. C’est un réel avantage lorsqu’on combat avec un poisson de belle taille car il est alors possible de brider le poisson en force pour l’échouer. Avec de beaux spécimens, c’est d’ailleurs quand la prise est très proche que le danger de casse est le plus élevé car il reste peu de nylon sorti et l’élasticité de la ligne est donc faible. Cette différence de couleur est également très pratique pour les pêches de nuit car vous savez quand l’arraché arrive si jamais vous n’avez pas senti le passage du nœud dans les anneaux. Cet arraché offre donc un réel avantage en action de pêche.

 

Laureen en plein lancer longue distance

 

Dans la gamme des 7 diamètres d’arrachés « Safu » disponibles, je préfère ceux se terminant en 57/100 car ils permettent de vraiment appuyer lors du lancer. C’est important quand on recherche les distances maximales avec des plombs lourds et qu’on effectue des lancers techniques et puissants.

 

Couvre-nœud Stonfo

 

Je soigne particulièrement mes nœuds et une fois réalisés, je les protège avec un couvre nœud Stonfo. C’est ainsi le cas avec le nœud en tête de l’arraché qui accueille l’agrafe qui va recevoir le montage. Cet ustensile très ingénieux recouvre le nœud et le protège.

 

Couvre-nœud pour recouvrir le nœud de jonction entre l’arraché et l’agrafe du montage

 

Ca évite ainsi que le nœud ne se charge d’algues. L’autre avantage est de pouvoir laisser un petit brin de fil lorsqu’on réalise le nœud afin de se garder une marge de glissement lors du combat. En effet, sans cet accessoire, on est contraint de couper au ras pour un meilleur passage dans les anneaux. L’autre avantage est également dans ce cas d’éviter que les empiles sur mon bas de ligne ne s’emmêlent à ce niveau lorsque la mer est agitée et que les courants sont puissants.

 

Vidéos 39 et 40

Voici deux vidéos vous montrant Laureen Dudit en train de s’entrainer à des lancer longues distances :

 

 

 

 

 

Un arraché permet de mettre un maximum de force lors du lancer

 

L’arraché est très utilisé en compétition