Appât: Bibi entier à l'aiguille

Retour à la liste

Type de vers Bibi
Type d'eschage Le bibi est enfilé entier à l'aide d'une aiguille à chas pour des lancers longues distances.
Positionnement
Technique adaptée pour Bibi

La technique en images


Appât roi pour sélectionner de beaux sparidés (ex : daurade royale), le bibi offre l’avantage de bien résister à des lancers puissants et d’être peu attaqué par les petits poissons. Néanmoins, il conviendra de l’escher avec une aiguille. L’eschage par l’anus (tache blanche située sur le coté du ver) conviendra mieux aux pêches à courtes distances (pêche à la calée). Pour des lancers longues distances comme ceux pratiqués en surfcasting, nous vous recommandons un eschage en entier de part en part.

 

Le bibi est un ver au diamètre important qu’il est difficile d’escher avec une aiguille à bouts creux sans qu’il ne se vide lors du transfert, surtout quand il est de grande taille. Effectivement, le passage de la courbure de l’hameçon crée un angle trop important si le bibi est de forte section. Pour un eschage propre, nous vous conseillons d’utiliser une aiguille possédant un petit chas semblable à celui d’une aiguille à coudre. Cette petite boucle permet en effet de faire passer le fil à travers le corps sans l’abimer. Un embout en plastique protecteur à l’autre bout de l’aiguille est un plus car il évite de percer accidentellement le ver qui alors se viderait.

 

Voici les différentes étapes pour escher proprement un bibi pour des lancers longues distances :

 

1. L’aiguille a été humidifiée pour faciliter l’insertion. Maintenez le bibi sans trop le presser.
2. Avec précaution, faites pénétrer l’aiguille par une des extrémités. Tourner l’aiguille aide à l'insérer plus facilement dans l’orifice.
3. En maintenant le bibi bien droit afin d’éviter de percer la peau, traversez le bibi.
4. Faites ressortir la pointe par l’autre orifice avec précaution.
Ici encore, tourner l’aiguille permettra de passer plus facilement par l’autre orifice.
5. Le bibi est traversé de part en part sans avoir perdu son jus.
Le fil de votre bas de ligne a été préalablement passé par le chas de l’aiguille sur une trentaine de centimètre.
Ne faites surtout pas de nœud : celui-ci pourrait endommager le bibi. La boucle de votre fil passera beaucoup mieux dans le corps.
6. Tirez l’intégralité de votre bas de ligne jusqu’à l’hameçon en vous arrêtant avant la palette.
7. Insérez délicatement la palette de l’hameçon dans l’orifice sans forcer afin d’éviter que le bibi ne se vide.
8, Votre bibi est prêt !