Appât: Américain entier à l'aiguille

Retour à la liste

Type de vers Ver Américain
Type d'eschage Le ver Américain est enfilé entier à l'aide d'une aiguille en inox creuse aux deux extrémités et ayant des bords arrondis.
Positionnement
Technique adaptée pour Américain XL, Américain

La technique en images


Ver Américain
Boîte Américain

 

L’Américain est également nommé ver de sang, ver sangsue ou encore bloodworm. Comme son nom l’indique, il est récolté d’Amérique du Nord, - et plus spécifiquement dans la vase des baies de la côte Atlantique. Ce ver présente un corps ferme de section ronde qui offre une bonne tenue à l’hameçon. De couleur rosé, son corps contient un sang rouge, d’où son appellation « ver de sang » (ou bloodworm). Il a la particularité de posséder au niveau de la tête une trompe expulsable munie de 4 crochets. La taille d’un ver américain est approximativement de 6 à 15 cm. Les américains XL mesurent de 15 à 25 cm en moyenne.

Le ver américain est un appât d’une redoutable efficacité sur un grand nombre de poissons. Il est particulièrement attractif sur les sparidés tels que la daurade royale, la dorade grise, le pageot, le sar, le marbré, etc. Lors de coups de mer, il s’avère également excellent sur le bar (ou loup).

L’odeur de son sang se diffuse dans l’eau sur de grandes distances et attire le poisson de très loin. Lorsque le ver est mâché, cette hémoglobine contribue également à ce que le poisson le garde plus longtemps en gueule, optimisant ainsi un bon ancrage de l’hameçon ainsi qu’un meilleur ferrage.

Ici encore, nous vous conseillons d’utiliser une aiguille en inox creuse aux deux extrémités avec des bords arrondis. Les aiguilles biseautées ont en effet tendance à percer la peau lors de l’enfilage de l’aiguille. Le ver américain perdrait alors son sang et donc une grande partie de son attractivité. Evitez également les aiguilles avec pointe car si vous en insérez l’aiguille par la tête, votre hameçon se retrouvera au niveau de la queue une fois l’eschage terminé. Or, la tête est la partie la plus résistante d’un ver. Certains pêcheurs prétendent même que les poissons ont tendance à attaquer en premier cette partie. En absence de petits poissons indésirables, certains préféreront néanmoins présenter les parties les plus charnues du corps au niveau de l’hameçon. C’est un choix ! Il est possible d’escher à l’aiguille par la queue mais cette opération est plus délicate. Le diamètre de votre aiguille dépendra de la taille du ver. Pour les plus grands, une aiguille de fort diamètre sera plus robuste et permettra d’appliquer une plus grande pression.

 

1. Maintenez le ver américain par la tête et faites ressortir sa trompe pour pouvoir l’enfiler à l’aiguille. Cette étape est importante (voir astuce).

Astuce du team

Le ver américain possédant une trompe rétractable dotée de crochets au niveau de la tête, il sera nécessaire de la faire sortir avant d’enfiler l’aiguille. En effet, sans cette précaution, cette partie peut coulisser à l’intérieur même du ver lors de l’insertion de l’aiguille et vous gêner durant cette étape. Nous vous recommandons donc de tenir le ver par la tête et de presser un peu en attendant que cette trompe soit expulsée. Si celle-ci ne sort toujours pas, tapotez la tête du ver avec un doigt ou encore avec votre aiguille. Agacé, il éjectera rapidement sa trompe. Il suffit alors de maintenir une certaine pression au niveau de la tête afin d’empêcher le ver de la rétracter aussitôt. Tenez alors directement la trompe. L’insertion de l’aiguille en sera grandement facilitée.

Américain
2. L’aiguille est préalablement mouillée pour faciliter l’insertion tout en maintenant fermement le ver par la tête, enfilez-la directement dans la trompe. Tenir le ver à la verticale permet qu’il soit plus droit car la pesanteur joue en votre faveur et il contorsionnera avec moins d’amplitude. L’insertion est plus facile et vous risquez moins de percer sa peau.
3. Procédez délicatement par étapes. Vous devez pousser l’aiguille puis tirer le corps du ver successivement par petites parties afin d’éviter de le casser.
4. Placez la pointe de l’hameçon dans la cavité de l’aiguille.
5. Bandez l’aiguille comme un arc afin d’exercer une pression suffisante pour que l’hameçon reste bien en place.
6. Tout en maintenant la tension dans le fil, transférez délicatement le ver américain sur l’hameçon. Alternativement, poussez le ver de l’aiguille vers l’hameçon puis étirez-le sur le fil. Notez qu’un hameçon à palette comme celui utilisé ici facilite ce transfert.
7. Quand la totalité du corps est transféré sur la ligne, vous pouvez retirer l’hameçon de l’aiguille. Vous noterez que Cyrille a ici privilégié un eschage avec la tête au niveau du fil afin de présenter les parties les plus charnues du ver sur l’hameçon. L’avantage d’une aiguille possédant une cavité de chacune des extrémités est de permettre un eschage dans les deux sens.
8. Le ver offre une présentation très naturelle et l’hameçon est parfaitement camouflé. Idéal pour les sparidés les plus méfiants. Votre ver est prêt à pêcher !

Conseil du team

Durant toute l’étape d’enfilage du ver américain à l’aiguille, attention aux gouttes de sang sur vos vêtements ! Eviter de transpercer le ver est bien sûr notre première recommandation. Mais quelques gouttes de sang pouvant toujours tomber, maintenez autant que possible le ver loin de vous. De même, eschez-le au dessus du sol et non de votre pantalon. Travailler au dessus d’un chiffon ou d’une serviette sera également recommandé. Cela peut paraître évident mais vous éviterez ainsi des taches d’hémoglobine toujours difficiles à ôter des vêtements.