Stratégie tacauds et…congres !

Publié le vendredi 28 septembre 2018 par Charles Stéphane
  • Technique de pêche

 

Laureen et un magnifique congre !

 

Membre du team Normandie Appâts, Laureen Dudit nous livre dans cet article une stratégie astucieuse pour pêcher dans le même temps les tacauds et les congres. Les avantages sont nombreux. En effet, l’astucieux montage de Laureen évite d’avoir une canne spécialement pour le congre et une autre uniquement dédiée aux tacauds. Il optimise donc d’autant plus la possibilité de toucher du poisson quand on pêche avec plusieurs cannes. L’avantage de ce montage est aussi de savoir exactement à quel moment les congres sont actifs et présents sur zone. Mieux encore : les tacauds pris aux vers peuvent directement servir d’appât sur le long traînard bas. Laureen nous en explique le principe :

 

Avis de Laureen Dudit, membre du team Normandie Appâts :

 

Les tacauds et les congres peuvent être pêchés en même temps avec un montage spécifique

 

En pêchant le tacaud avec une canne et le congre avec une autre, j’ai rapidement remarqué que lorsque je n’avais plus de touches de tacauds, j’enregistrais généralement en moins de 10 minutes une touche sur mon ensemble dédié au congre. En effet, les tacauds sentent la présence de ces grands carnassiers et s’enfuient car ils deviennent alors des proies. Dans ce cas, j’avais donc une canne en action de pêche qui devenait inutile. L’avantage de ce montage est ainsi de pêcher en même temps ces deux espèces et d’avoir toutes vos cannes opérationnelles. De même, les premiers tacauds peuvent également servir d’appâts sur le traînard pour le congre.

 

Les tacauds servent donc autant d’indicateurs de la présence des congres que…d’appâts ! Il est ainsi possible de pêcher ces deux espèces en partant uniquement avec des vers. Voici le descriptif précis de ce montage très astucieux :

 

Le montage tacauds / congres de Laureen Dudit

 

Le montage tacauds / congres de Laureen Dudit

 

Le montage tacauds / congres de Laureen Dudit est un mélange astucieux entre un montage à empiles hautes destiné aux tacauds et un montage coulissant avec un long traînard ciblant les congres. Un rolling assure une rotation multidirectionnelle de chaque empile sur le bas de ligne. Afin de maintenir en place ces rollings, Laureen utilise des perles phosphorescentes collées directement sur le bas de ligne.

 

Nylon Invisible Yuki

 

Réalisées en nylon Invisible Yuki 25 /100, ces empiles sont volontairement courtes (40 à 50 cm) afin de limiter les risques d’emmêlement.

 

Perles phosphorescentes

 

Chacune est dotée d’une perle phosphorescente située juste avant l’hameçon. Tout comme pour celles encadrant les rollings, leur biofluorescence aura pour fonction d’attirer les tacauds vers les appâts dans l’obscurité. Ces empiles sont dotées d’un hameçon choisi en taille n°5 – les tacauds ayant une taille relativement modeste.

 

Anti-angle Stonfo

Mini coulisseau Flashmer

 

En-dessous de la deuxième empile, Laureen laisse 100 à 120 cm avant le coulisseau. Ce dernier assure un coulissement parfait du long traînard de 100 à 120 cm destiné aux congres.

 

Perles molles Flashmer

 

Le coulisseau supportant le lourd plomb portugais, des perles molles seront placées avant le rolling afin d’amortir les chocs répétés (ex : lancer) qui peuvent fragiliser le nœud de raccord. Cette protection est indispensable pour éviter les casses impromptues lors du combat puissant du congre.

 

Plombs portugais phosphorescents Lemer

Plombs portugais phosphorescents LSC Concept brillant dans l’obscurité

 

Le fil d’acier inox Flashmer vendu avec des sleeves

 

Pour une parfaite résistance à l’abrasion, le traînard est réalisé en Nylon Invisible 50/100. Un rolling VMC à la parfaite rotation évitera les vrillages souvent causés par les courants. Celui-ci se terminera par un bas de ligne acier afin de résister à la puissante mâchoire des congres. Ce dernier sera réalisé avec environ 15 cm de fil d’acier 18 kg Flashmer. Encore ici, un rolling évitera les problèmes de vrillage - surtout avec les congres ayant tendance à tourner sur eux-mêmes lors du combat.

 

Hameçons 92553S Musta

 

Ce bas de ligne acier sera doté de deux hameçons 92553S Mustad montés l’un derrière l’autre (montage stewart) afin d’armer efficacement le poisson appât et pour vous donner un maximum de chances au ferrage. L’hameçon terminal est un 4/0 et celui situé plus haut sur le bas de ligne acier sera choisi en taille 1/0. En inox, l’hameçon 92553S Mustad est un fort de fer forgé qui s’avère particulièrement robuste – ce qui est indispensable face à la mâchoire très puissante des congres. Dotée d’un piquant redoutable, sa pointe rentrante et renversée est extra longue. Des caractéristiques parfaites pour pénétrer dans la gueule très solide des congres !

 

Réalisation du bas de ligne acier destiné aux congres

 

Pour une connexion sécurisée avec le fil d’acier impossible à nouer, il sera nécessaire d’utiliser des sleeves. Une boucle est effectuée en vrillant le fil pour maintenir une meilleure mobilité de l’hameçon ou du rolling et afin d’assurer une plus grande résistance une fois le sleeve serré à la pince.

 

Boucles réalisées avec le fil d’acier (illustrations Flashmer)

 

 

En action de pêche

 

L’ami de Laureen avec un congre pris au montage tacauds / congres

 

Les plages vendéennes où pêche Laureen sont le plus souvent constituées de sable et les zones où les congres sont présents sont particulières. Ces secteurs spécifiques connus de la championne disposent en effet de blocs rocheux situés à quelques centaines de mètres du bord. À la faveur de l’obscurité, les congres quittent ces roches afin de glaner leur nourriture sur les fonds sableux proches de la rive et se trouvent alors à distance de lancer. Ce sont généralement des plages assez pentues où se trouve une forte déclivité au-delà des derniers rouleaux. C’est dans le creux de ce seuil présentant de plus grandes profondeurs qu’il sera conseillé de lancer votre montage.

 

Le crépuscule et la nuit sont des moments propices pour cette pêche !

 

Laureen commence la plupart du temps sa pêche juste avant le crépuscule – un moment où les tacauds sont alors très actifs. Selon les postes, la marée peut influer différemment sur les résultats mais, généralement, Laureen privilégie la montante. Les plages vendéennes étant généralement assez plates, celles plus pentues offrent donc de plus grandes profondeurs quand la marée est haute.

 

Tacaud pris à la Demi-Dure Normandie Appâts

 

Comme appât pour les empiles hautes destinées aux tacauds, Laureen utilise le plus souvent quatre types de vers dont elle connaît l’efficacité sur cette espèce :

 

  • La Demi-Dure Normandie Appâts :

 

Demi-Dure Normandie Appâts

http://www.normandie-appats.com/appats/dd-demi-dure

 

  • La Dure Rouge Normandie Appâts :

 

Dure Rouge Normandie Appâts

http://www.normandie-appats.com/appats/dure-rouge

 

Tacaud pris à la dure verte Normandie Appâts

 

  • La Dure Verte Normandie Appâts :

 

Dure Verte Normandie Appâts

http://www.normandie-appats.com/appats/dure-verte

 

  • Le Ver Noir Normandie Appâts :

 

Ver Noir Normandie Appâts

http://www.normandie-appats.com/appats/ver-noir

 

Avant d’utiliser les tacauds comme appât pour le congre, une sardine est également très efficace

 

Le traînard du bas peut être esché avec de la sardine dans un premier temps. Si vous n’en possédez pas, il suffit de pêcher avec ce montage uniquement avec les empiles.

 

Tacaud pris sur une des empiles hautes

 

Dès les premières prises, il sera alors possible de rajouter le traînard et d’installer un tacaud au bout du bas de ligne acier. Le poisson sera esché avec le 1/0 planté dans la gueule et le second hameçon 4/0 au niveau du ventre.

 

Élastique à ligaturer d’Elastic Daiwa

 

Quel que soit l’appât utilisé sur le traînard, il est recommandé de bien le ligaturer avec du fil élastique fin. Vous éviterez ainsi que votre sardine ou votre tacaud ne se détache des hameçons lors d’un lancer appuyé ou qu’il n’arrive en morceau lors de l’impact violent à la surface de l’eau. De même, vous vous assurerez ainsi une meilleure tenue face aux petits poissons parasites ou aux crabes et conserverez l’intégrité de votre appât en attente d’un congre. Enfin, vous obligerez ce grand carnassier à le prendre entièrement en gueule et optimiserez donc votre ferrage.

 

Faites attention à la mâchoire du congre quand vous le manipulez !

 

Le congre est un poisson à la mâchoire très robuste qui demande un ferrage puissant. N’hésitez pas à ferrer à plusieurs reprises fil bien tendu afin de parfaitement ancrer les hameçons dans sa gueule pavée. Essayez de ferrer assez tôt lorsque vous constatez les touches afin d’éviter qu’il n’avale entièrement votre appât. Enlever les hameçons profondément engamés serait alors beaucoup plus difficile.

 

La belle…et la bête !

 

Le congre est un adversaire puissant qui oppose une farouche résistance. Si vous pêchez à proximité de roches, l’utilisation d’une ligne forte sera vivement conseillée. Le combat devra alors être mené de façon autoritaire afin d’éviter que ce poisson n’aille se réfugier dans une cavité rocheuse. A trou, il serait alors presque impossible à sortir. Dans le cas de pêche sur du sable comme sur les plages vendéennes de Laureen, une ligne moins forte permettant de meilleures distances de lancer pourra être utilisée.

 

Congre pris sur le montage tacauds / congres de Laureen