Matériel et stratégies pour débuter aux plats - Partie 2

Publié le jeudi 19 octobre 2017 par Charles Stéphane
  • Technique de pêche

 

 

Les accessoires de montage

Les poissons plats sont très curieux et sont naturellement attirés par les jeux de couleurs ainsi que les vibrations. Les pêcheurs utilisent donc un grand nombre d’accessoires jouant le rôle de teaser sur leur ligne. Certains montages sont parfois si chargés qu’ils sont nommés avec amusement des « sapins de noël ».

Parmi les accessoires ayant fait leur preuve pour réaliser des montages destinés aux poissons plats, voici une liste non exhaustive :

 

Le bas de ligne

 

Par rapport à d’autres poissons, les bas de ligne ou empiles peuvent être relativement courts. Certains pêcheurs les utilisent directement comme un teaser en les réalisant avec du nylon rouge. Ce signal sang a en effet tendance à attirer les plats vers l’appât.

 

 

 

Les clipots

 

Pour des montages à empiles multiples dans de forts courants ou pour des lancers longues distances, les clipots offrent l’avantage de servir d’anti-emmêleurs très efficaces. Ils écartent les empiles de la ligne et permettent de les plaquer au fond. Ils font également vibrer les empiles dans le courant et rendent donc votre montage plus attractif pour les poissons plats.

 

Les clipots triangulaires métalliques sont parmi les plus connus. Il existe des modèles avec émerillon rolling qui évitent le vrillage de l’empile dans le courant.

Clipots triangulaires Flashmer

 

Il existe également des clipots rotatifs en métal ou en plastique qui s’installent sur la ligne entre deux nœuds, que l’on sleeve ou qui se collent directement sur le corps de ligne.

 

Clipots Rotoclips Delta

 

Les « montages balais » ou « coton tige » sont typiques des mers du nord. Ces tiges en plastiques jouent le rôle d’écarteurs pour les courtes empiles qui y sont fixées.

 

Bas de ligne balais rouges Flashmer

 

Laureen Dudit en plein lancer longue distance

 

Les teasers

 

Les pêcheurs à l’appât ont compris depuis longtemps que les poissons plats étant curieux, ils sont visuellement attirés par les formes colorées en mouvement ainsi que par les vibrations. Il existe de nombreux accessoires qui peuvent jouer efficacement le rôle de teasers. Ils peuvent être utilisés seuls (ex : perles) ou encore associés (ex : perles + palette) pour une plus grande attractivité. Signalons néanmoins que comme souvent en pêche, les avis peuvent diverger sur l’utilisation de ces accessoires. Ainsi, des pêcheurs s’accordent à dire que ce sont surtout le flet, la plie et la limande qui sont réactifs aux sequins, aux perles, aux tubes, etc. et ils le déconseillent pour la sole. D’autres au contraire soutiennent que les perles ou les palettes sont très attractives pour ce poisson.

 

  • Les perles

Des perles placées sur l’empile devant l’appât ont tendance à attirer les plats. Peut-être est-ce lié à leur ressemblance avec des œufs de poissons qui rentrent dans le régime alimentaire des plats ? Certains pêcheurs privilégient une couleur unique et avancent même qu’il est possible de sélectionner le poisson plat par la couleur des perles. Ainsi du jaune pour les flets et la plie, ou encore du rouge pour la sole. D’autres préfèrent employer des contrastes de couleur forts avec de nombreuses perles (ex : jaune / rouge / jaune / rouge). Ce type de montage est surtout utilisé lorsque l’eau est trouble et offre peu de visibilité. Notez que bien qu’il existe des perles ovales, les rondes seront privilégiées pour les poissons plats.

 

Pour les pêches de nuit, il sera conseillé d’utiliser des perles phosphorescentes. Signalons d’ailleurs qu’il est désormais possible d’en trouver dans tous les coloris.

Perles phosphorescentes

Certains pêcheurs placent une ou plusieurs perles flottantes dans leur chapelet de perles afin d’alléger l’empile et ainsi de faciliter l’aspiration de l’esche par le poisson.

Perles flottantes rondes auto-bloquantes Flashmer

 

Laureen Dudit avec une magnifique sole

 

Les perles à facettes irisées émettant des reflets ou les modèles nacrés seront surtout utilisés pour les pêches de jour.

Perles à facettes

 

Notez que certains pêcheurs ne bloquent pas leurs perles sur le bas de ligne afin qu’en s’entrechoquant dans les courants, celles-ci émettent des vibrations qui attirent les plats. Cette astuce est ainsi utilisée par le Surfcasting Club de Caen qui nous a aimablement expliqué leur montage pour les pêches fines des plats. Retrouvez leurs conseils avisés ainsi que toutes leurs astuces dans cet article : www.normandie-appats.com/news/peche-des-poissons-plats

 

Jonathan Gambier (champion de France 2017 de surfcasting) utilise de multiples perles dans ses montages destinés aux plats

 

  • Les tubes en silicone

Tout comme les perles, ces tubes sont enfilés sur l’empile devant l’appât. Ils sont généralement de couleur vives (jaune, rouge, orange) ou encore phosphorescents. Ces tubes sont fréquemment associés à d’autres teasers comme les perles, les palettes, etc.

Tube en silicone Delta

 

  • Les palettes

Comme tous les poissons, les plats ressentent les vibrations. Celles-ci les attirent sur de grandes distances, ce qui rend l’utilisation des palettes très intéressantes par eaux mâchées offrant peu de visibilité. Lorsque le plat se rapproche, la rotation de la palette ainsi que les éclats lumineux qu’elle diffuse l’attirent visuellement vers l’appât. La palette est généralement disposée entre de multiples perles ou des tubes en silicone. Il est recommandé d’utiliser une palette de forme ronde (type colorado) ou ovale (de type ongle ou « française ») qui ont la propriété de se mettre en rotation plus facilement au moindre courant. Certains pêcheurs utilisent des palettes couleur chrome quand d’autres leur préfèrent un coloris fluo ou blanc.

Palettes montées sur un émerillon rolling

 

Détail d’une palette installée sur le bas de ligne avec un émerillon

Nous vous recommandons d’utiliser un étrier enfilé sur l’empile entre de multiples perles ou encore un émerillon rolling afin d’avoir une parfaite rotation.

 

  • Les sequins

A l’origine, le sequin est une pièce d’or utilisée en Italie dés le XIIIe siècle. Par analogie, il définit aujourd’hui une petite paillette ronde en plastique argentée brodée sur un tissus ou utilisée pour des bracelets ou des colliers. Tout comme dans le cas des perles, les sequins ont été détournés de leur fonction première et sont également utilisés par les pêcheurs. Ces accessoires servaient initialement à bloquer les perles devant le nœud et ainsi éviter qu’elles n’endommagent le ver. Ils peuvent également empêcher que l’esche ne remonte le long du fil. Ces paillettes argentées de différentes couleurs possèdent des facettes émettant des reflets multidirectionnels qui attirent le poisson. Peut-être évoquent-ils alors les écailles d’une proie affaiblie ou morte ? Outre leur attractivité visuelle, les sequins ont la propriété de faire bouger les appâts grâce à leur prise dans le courant. Pour cette raison, nous vous recommandons d’utiliser des modèles de diamètre important pour une meilleure mobilité de l’esche et donc une plus grande attractivité. Une fois enfilé, le sequin pourra être bloqué par un nœud, un stop float ou laissé libre. Il est possible d’employer plusieurs sequins enfilés par grappe, associés à des perles, des tubes en silicone, une palette, etc. Encore ici, les seules limites seront celles de votre imagination !

Sequins Flashmer

 

  • Octopus

Les plats étant très friands de petits céphalopodes, il est également possible d’utiliser en teaser un petit octopus (3 à 6 cm) qui viendra coiffer en partie votre appât. Une gaine en silicone sera disposée devant le nœud de votre hameçon. Une perle la précédera et servira de butée dans la tête creuse de l’octopus. L’intérêt est ici d’éviter que le leurre souple ne glisse sur l’hameçon et ne couvre entièrement l’appât. Ce procédé empêchera également que l’octopus ne se déchire. La perle aura enfin la fonction d’écarter les tentacules souples qui bougeront toutes seules dans le courant.

Montage d’un octopus monté en teaser pour un montage destiné aux plats

 

 

Montages

 

Il existe un très grand nombre de montages pour la pêche des poissons plats. Chacun sera adapté à des conditions particulières ainsi qu’au niveau du pêcheur. Voici quelques exemples de montages qui vous permettront de débuter facilement et de vous adapter à de nombreuses situations.

 

Montage avec clipots rotatifs pour poissons plats (spécial courants)

 

Ce montage utilise des clipots métalliques rotatifs. Leur avantage est ici d’éviter au maximum les risques d’emmêlements entre les empiles, aussi bien lors du lancer qu’en présence de puissants courants. Il permet de présenter les appâts sur le fond où les poissons plats s’alimentent. Lors de la réalisation de ce montage, les clipots seront bloqués par un simple double nœud. Veillez à ce que l’écartement entre les clipots soit suffisante afin d’éviter que vos empiles ne se croisent et s’emmêlent. Les empiles seront volontairement courtes (entre 12 et 25 cm) dans un diamètre de 30 à 35 / 100.

Montage à clipots rotatifs spécial poissons plats

Cette illustration montre l’utilisation d’hameçons à hampe courbe qui provoque fréquemment un auto-ferrage des poissons plats. Les ardillons de maintien sur la hampe favoriseront un bon maintien du ver sur la hampe. Une taille 6 à 2 correspond bien à la petite gueule des espèces recherchées. La couleur rouge des hameçons sélectionnés pour cette illustration peut amener une attractivité supplémentaire mais n’est pas indispensable. De même, il sera possible d’utiliser un hameçon aberdeen dans la réalisation de ce montage. Un plomb grappin permettra une bonne tenue sur les fonds sableux où seront recherchés les poissons plats, - surtout en présence de courants puissants.

 

 

Montage pêche fine des poissons plats

 

Montage pêche fine des poissons plats

 

Ce montage qui nous a été expliqué par le Surfcasting Club de Caen est particulièrement recommandé pour les pêches les plus fines des plats. Il excelle ainsi lors de conditions très calmes, une eau cristalline ou encore en présence de poissons difficiles.

 

Joli doublé de plats !

 

Retrouvez dans cet article tous les conseils du Surfcasting Club de Caen concernant ce montage : www.normandie-appats.com/news/peche-des-poissons-plats

 

 

Conseil du team

Les touches des plats peuvent être extrêmement fines et passer inaperçues. En effet, les poissons plats sont des poissons méfiants qui mettent du temps à manger l’appât. De même, une fois piqués, il est fréquent qu’ils s’ensablent et ne bougent plus. Dans le doute, il est possible de retendre la ligne de temps en temps pour visualiser la moindre petite touche. Dans tous les cas, il sera conseillé de ramener son montage toutes les 30 minutes, aussi bien pour voir l’état de vos appâts (et de les changer si besoin) que pour récupérer une prise dont vous n’auriez pas vu la touche.

 

Montage tirette pour poissons plats

 

Montage tirette pour poissons plats

 

Ce montage envoyé par M. Gérard Privat nous montre une stratégie différente pour la pêche des poissons plats. Cette technique plus active consiste à ramener doucement ce montage esché d’un ver afin de couvrir beaucoup plus de terrain. Sur ces fonds sablo-vaseux, le plomb à crampons soulève un nuage de particules attractives. La palette en rotation située sur le bas de ligne en nylon rouge ainsi que les perles sont d’excellents teasers qui attirent les poissons plats sur de grandes distances.

 

 

Retrouvez dans cet article tous les conseils et les astuces pour la pêche des poissons plats à la tirette : www.normandie-appats.com/news/peche-a-la-tirette-des-poissons-plats

 

Montage pour les turbots ou les grosses plies

 

Montage spécial turbot

 

Le turbot étant particulièrement méfiant, il sera recherché avec un montage coulissant avec un bas de ligne assez long. Ce dernier sera constitué de fluorocarbone en 30 /100 avec un hameçon 1/0 à 3/0. Rappelons que le turbot peut peser jusqu’à 15 kg et dépasser le mètre, - bien que de tels spécimens soient très rares sur nos côtes. Ce prédateur étant capable de poursuivre ses proies en pleine eau, ce sera le seul plat qu’on recherchera avec un bas de ligne équipé de perles flottantes. Nous vous recommandons d’utiliser des perles auto-bloquantes. Vous éviterez ainsi qu’elles ne viennent tasser l’appât. Le coulisseau devra être suffisamment long pour éviter que le plomb débrayable ne s’emmêle dans la ligne. Les appâts utilisés seront de gros mourons (sa taille peut aller jusqu’à 18 cm de long !), de grandes arénicoles ou de beaux rags (ce ver peut atteindre 20 cm). Vous noterez que ce montage est également excellent pour les grosses plies.

 

Les montages « prêt à pêcher »

 

Pour ceux ne souhaitant pas réaliser eux-mêmes leur montage, vous noterez qu’il est possible d’en acheter déjà montés et prêts à pêcher dans le commerce.

 

Montage clipot spécial plats Ragot

 

 

Bas de ligne multi ‘perles Flashmer. Montage avec clipots rotatifs. Empiles avec perles nacrées, phosphorescentes et palettes montées sur étrier.

 

Bas de ligne poissons plats Flashmer. Bas de ligne avec tube silicone rose, nylon rose, perles roses nacrées et hameçons à hampe courbe rouge avec ardillons sur la hampe.