Cession d’octobre avec Walter Sarret

Publié le vendredi 9 novembre 2018 par Charles Stéphane
  • Technique de pêche

Appâts associés à cet article:

 

Daurade royale et marbré pêchés au ver de sable Normandie Appâts

 

 

Une cession automnale

 

Le poste est installé rapidement

 

L’automne est une excellente période pour espérer toucher de beaux sparidés et ayant enfin un peu de temps pour une cession pêche, je décide de profiter d’une matinée pour aller tenter ma chance. Je sais que de beaux marbrés ont été fait sur une grande plage camarguaise que je connais bien. Les créneaux météo se faisant rares en cette fin octobre, il s’agit de profiter de la moindre embellie ! J’avais envie depuis longtemps d’essayer un montage créé par des pêcheurs ibériques qui semble prometteur : le montage Urfe avec traînard bas.

 

Les cannes sont mises en place

 

Comme à mon habitude, je privilégie le levée de lune correspondant à la marée montante. J’ai remarqué que la période d’alimentation des sparidés coïncide souvent avec l’apparition de l’astre lunaire. Les poissons sont fréquemment actifs durant les deux premières heures de la montante ainsi que la dernière heure avant l’étal. Je m’installe sur le spot bien avant l’aube et les cannes sont rapidement mises en place.

 

 

Le montage Urfe avec traînard

 

Montage Urfe avec traînard de Walter Sarret

 

L’accessoire Urfe est à la base de mon montage. Il s’agit d’un ingénieux accessoire créé par les pêcheurs en surfcasting espagnols. Son appellation exacte est Bajo Urfe – en référence à son utilisation pour la pêche des sparidés avec un traînard en position basse (bajo : bas).

 

Urfe 5 cm (distribution Vrac Pêche)

 

Il s’agit d’un accessoire de connexion réalisé dans de la corde à piano avec un émerillon rolling à un bout et un autre coulissant librement sur la tige. Ce dernier peut être encadré de perles pour une meilleure rotation. Un morceau de gaine rétractable placé à l’autre bout a été chauffé pour épouser l’œillet destiné à accueillir le plomb. Un autre morceau de gaine enveloppe le rolling du haut afin d’éviter l’accumulation d’algues et autres débris.

 

L’Urfe est un accessoire très pratique !

 

Ce connecteur offre de multiples avantages pour le pêcheur. Ainsi, il évite d’avoir à faire un montage entier avec une connexion pour le traînard. Il est ainsi possible de se passer de la réalisation de l’attache du traînard sur le bas de ligne avec des perles clipots ou encore par un rolling encadrées de perles – tous deux maintenus en place par des nœuds de ligatures collés. Le temps gagné est non négligeable ! De même, en évitant d’avoir à faire un montage entier, on se passe ainsi d’un long bas de ligne dont l’émerillon de connexion à la ligne limite l’amplitude de vos lancers. L’Urfe peut ainsi être connecté directement à votre arraché, vous permettant donc de charger beaucoup mieux votre canne lors du lancer. L’intérêt est également de limiter considérablement les emmêlements avec de longs traînards lors de lancers puissants.

 

 

L’Urfe permet aussi de pouvoir changer de plombée en un instant. Il suffit en effet de remonter la gaine thermorétractable recouvrant l’œillet bas pour remplacer avec facilité votre lest. Une fois la gaine remise en place en la rabaissant de la tige, la connexion est alors très sécurisante et permet les lancers les plus appuyés. Il est ainsi possible de changer de type de plombée en fonction des conditions (vent, courants, marées, etc.). On pourra par exemple substituer un plomb pyramidal à un D.C.A en cas de dérive trop importante ou encore changer de poids tout aussi facilement.

 

 

En action sur le terrain

 

Afin de pouvoir appuyer ses lancers, Walter utilise un doigtier

 

A l’usage sur le terrain, j’ai beaucoup apprécié l’Urfe pour les lancers appuyés sur cette plage en pente douce où il est nécessaire de pêcher à grandes distances afin d’avoir suffisamment de profondeur.

 

Arraché conique de 15 m

 

La connexion directe à l’arraché avec cet accessoire est vraiment un avantage. J’ai ainsi utilisé un arraché conique mesurant 15 m et dont la tête de ligne fait 57/100 et qui passe progressivement à du 26/100 pour un passage facilité du nœud dans les anneaux. L’Urfe est vraiment pratique pour pouvoir changer très rapidement de traînard afin de s’adapter à toutes les conditions et à toutes les tailles d’appâts. J’ai ainsi utilisé des traînards déjà montés constitués de fluorocarbone 22 à 24/100 avec un hameçon 6 à 8.

 

Walter a utilisé des traînards déjà montés connectés directement sur des Urfes (ici associés à des plombs tricolores LSC Concept)

 

En présence de sparidés vivant en bancs tels que les daurades royales ou les marbrés, il est en effet intéressant de pouvoir remplacer rapidement son traînard car le temps de passage de ce banc est généralement limité. Au bout de plusieurs prises, le fil peut être abîmé et son remplacement prendra donc moins de temps. Il est également possible de s’adapter à la taille de ses adversaires ou encore de celle des appâts utilisés.

 

Attaches gainées Flashmer

 

J’ai ici directement connecté mon traînard au rolling de l’Urfe par un simple nœud. Sachez toutefois que pour une attache encore plus rapide, il est également possible d’utiliser une simple agrafe gainée. En ayant des traînards déjà montés disposant à leur bout d’une boucle, leur installation ne prend que quelques secondes. Ici encore, ce temps gagné peut réellement faire la différence en vous permettant de prendre quelques poissons supplémentaires lors du passage du banc.

 

Plombs tricolores phosphorescents LSC Concept

 

Ayant commencé à pêcher alors qu’il faisait encore nuit, j’ai opté pour l’utilisation d’un plomb tricolore LSC concept très incitatif qui offrait l’avantage d’avoir un fort contraste de teintes et une excellente phosphorescence pour attirer les marbrés. Pour ce poisson, j’ai commencé avec un traînard livré déjà monté constitué de 2 m de fluorocarbone en 22/100 avec un hameçon taille 8.

 

Vers de sable Normandie Appâts

 

Parfait pour escher les vers de sable – l’appât de prédilection pour les marbrés ! J’ai d’ailleurs enchaîné les prises rapidement après les premiers lancers mais les poissons touchés étaient malheureusement petits. Par respect pour la ressource, j’ai ainsi relâché 5 marbrés immatures.

 

Beau marbré au ver de sable

 

Même après que le jour se soit levé, ces sparidés ont continué à mordre et j’ai ainsi pu faire un spécimen de bonne taille (35 cm). Le temps était alors très couvert et j’ai même subi quelques légères averses. Dès que le soleil s’est levé, je n’ai plus fait le moindre marbré.

 

Walter et un marbré de 35 cm

 

Une fois le soleil levé, Walter ne touchera plus un seul marbré

 

Dans l’espoir de toucher une belle daurade royale comme on peut en croiser en automne, j’ai donc changé de stratégie. L’eau étant très transparente et la luminosité étant importante, j’ai immédiatement changé de plomb pour un modèle camouflage sable bien plus discret. Grâce à l’accessoire Urfe, le remplacement du plomb s’est fait en quelques secondes à peine. J’ai également remplacé le traînard par un modèle en fluorocarbone 24/100 avec hameçon de 6. De quoi pouvoir discuter avec une belle daurade en plage avec un frein bien réglé ! Il est à noter que ce changement de traînard a été tout aussi facile et rapide grâce à l’Urfe.

 

La plus belle daurade de la cession estimée entre 800 g et 1 kg

 

J’ai ainsi continué à pêcher jusqu’à environ 14.00 h. Durant cette matinée, j’ai touché successivement 5 bars immatures qui devaient à peine dépasser 15 cm. On les confond souvent avec des bars mouchetés mais il est bon de noter que les bars francs (ou loups en Méditerranée) ont une livrée avec des points noirs lorsqu’ils sont juvéniles. Ces poissons sont bien sûr repartis grandir pour d’autres pêcheurs.

 

Marbré et daurade pris sur un montage Urfe avec traînard esché au ver de sable

 

Durant cette cession, j’ai également touché 4 petites daurades qui ont été elles aussi libérées. Ce n’est qu’assez tardivement dans la matinée que j’ai enfin pu toucher un poisson de bonne taille. Cette daurade royale que j’estime entre 800 g et un kilo (je n’avais pas de peson) n’était pas le spécimen que je recherchais mais représentait déjà une belle prise. Cette cession pêche fut assez courte mais elle a été très instructive. Ainsi, l’accessoire Urfe s’est révélé très pratique lors des changements rapides des traînards ou des plombs. Il est à noter que malgré le grand nombre de lancer que j’ai effectué à cause des petits poissons juvéniles, je n’ai jamais eu d’emmêlement malgré l’utilisation d’un traînard de 2 m. Il faudra réitérer ce type d’essai mais je pense déjà que l’Urfe fera parti des accessoires que j’utiliserai à l’avenir.

 

 

Les appâts

 

Vers de sable Normandie Appâts

 

Durant toute cette cession, je n’ai utilisé que du ver de sable Normandie Appâts. C’est vraiment le meilleur appât pour la recherche du marbré et, de façon générale pour tous les sparidés en plage. Ses effluves sont particulièrement attractives et font bouger les poissons de loin. C’est vraiment un appât parfait pour les pêches lights quand l’eau est très claire et que les poissons sont méfiants. On pourrait penser que ce ver fin ne permet de prendre que de petits sparidés mais il est pourtant capable de faire mordre des daurades royales de plusieurs kilos !

 

Ces vers de sable Normandie Appâts sont toujours aussi vivaces au bout d’un mois !

 

J’avais initialement pris des vers de sable Normandie Appâts pour un concours le 29 septembre. Après cette compétition, il m’en restait un grand nombre et je les ai placés dans un aquarium que je possède à la maison. J’ai l’habitude de conserver les vers non utilisés. A chacune de mes cessions, je cherche ainsi du sable avec quelques débris de coquillage pour en placer dans l’aquarium. Les vers se nourrissent des petites particules et restent ainsi vivants longtemps. Pour cette sortie pêche qui s’est déroulée le 22 octobre (soit près d’un mois après !), j’ai eu la surprise de constater que ces vers étaient toujours vivaces et qu’ils étaient même très vigoureux. Ca prouve vraiment la qualité initiale des vers de sable Normandie Appâts !

 

Le ver de sable est excellent en plage sur les daurades et les marbrés